Malgré-eux 2012Malgré-nous 1942

La mémoire de l'incorporation de force

Malgre_nous_tome2-small
Thierry Gloris et Marie Terray, Malgré nous Ostfront, 2010

L'incorporation de force est vécu comme un viol des consciences, qui a entraîné un traumatisme durable au sein des populations. Le silence initial laisse peu à peu place à l'expression des témoignages et des revendications, selon des temporalités qui varient fortement entre l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est communiste. L'incorporation de force devient constituante de l'identité de ces régions.

Ce dernier espace est constitué d'un film sur les principaux lieux de détention et d'exécution des incorporés de force (camp de concentration de Natzweiler, prisons allemandes de Torgau et de Sonnenburg, camp soviétique de Tambov) qui juxtapose les images d'archives et les vues actuelles. 4 panneaux explicatifs clôturent l'exposition :

Ons_jongen
Défilé de l'association luxembourgeoise "Ons Jongen", après guerre
Memorial_de_halle-small
Visite du Mémorial de Halle, où furent exécutés des incorporés de force français, luxembourgeois et polonais